Dans la combi de Thomas Pesquet : une immersion rafraîchissante dans la vie d’un astronaute pas tout à fait comme les autres

Alors que Thomas Pesquet est de nouveau parti valser avec les étoiles en avril dernier, nous vous proposons de revenir sur son parcours prodigieux. Avec Dans la combi de Thomas Pesquet, une BD truffée d’humour, découvrez l’astronaute français comme vous ne l’aviez encore jamais vu…

Prix du public au festival de la bande dessinée d’Angoulême en 2018, Dans la combi de Thomas Pesquet est un roman graphique qui est née de la rencontre entre Thomas Pesquet et Marion Montaigne. Une rencontre détonante qui, dans un mélange de fascination et d’humour, nous fait découvrir les dessous de la vie d’un astronaute.

bd thomas pesquet

Note babelio 4,5

4.4/5 (864 votes Babelio)

En oscillant entre humour et pédagogie, c’est sans jamais mâcher ses mots que Marion Montaigne nous détaille les années qui ont précédé la première expédition de Thomas Pesquet dans l’espace en 2016. Sous couvert de son trait bondissant mais saillant, elle démystifie avec brio ce qui se cache réellement derrière le métier d’astronaute. Parce que même si « la Nasa est à l’astronaute ce que Poudlard est à Harry Potter », ne s’improvise pas cowboy de l’espace qui veut…

Alors ? Prêts à vous glisser dans la peau de Thomas Pesquet ?

Dans la combi de Thomas Pesquet : du rêve d’enfant à la réalité

dans la combi de thomas pesquet

Aujourd’hui, plus personne n’ignore qui est Thomas Pesquet. Suivi par des milliers de fans sur les réseaux sociaux, il s’amuse de sa notoriété et met des étoiles dans les yeux de ceux qui le suivent assidûment « Haaa, astronaute ! Si c’est pas un métier qui épate la galerie ». Mais, plus qu’une passion passagère, Thomas Pesquet se découvre une véritable vocation pour ce qui se passe au-delà de la stratosphère. Vous comprenez mieux pourquoi, le petit garçon qu’il était, avait du mal à garder les pieds sur terre ?

Mais qu’il est long le chemin pour enfin atteindre les étoiles… Depuis les épreuves scientifiques et les tests d’aptitudes passés un lundi matin à Hambourg, il s’écoulera pas moins de 7 ans avant que Thomas Pesquet décolle enfin pour l’ISS (la station spatiale internationale). Première leçon : pour être astronaute, il faut s’armer de patience « vous allez vous entraîner des années comme des chacals sans savoir quand vous serez affectés. Ni trop pourquoi ».

Mais qu’à cela ne tienne ! Thomas Pesquet ne renoncera devant rien pour toucher les étoiles du bout des doigts. Et c’est là que la bande dessinée de Marion Montaigne se fait particulièrement grinçante… Nous sommes à des années-lumière de l’image galvaudée que les réseaux sociaux et la presse véhiculent de l’astronaute français. Si bien qu’à la lecture de cette bande dessinée caricaturale, Thomas Pesquet oscille souvent entre le héros intergalactique et l’antihéros spatial… Voilà tout le génie de Marion Montaigne !

Eh oui ! Avant d’être « l’élu », Thomas Pesquet n’est rien d’autre qu’un homme dont le chemin fut semé d’embûches « perdre, c’est pas grave mais c’est un peu chiant quand même ».

bd thomas pesquet

Nous voilà embarqués de Cologne à Houston en passant par Baïkonour et Moscou où Thomas Pesquet suit un entraînement intensif aussi bien moralement que physiquement. Cependant, comme tous les autres, il n’attend désormais plus qu’une seule chose : être le prochain que l’on appellera pour partir dans l’espace.

Mais rassurez-vous, bien plus qu’une lecture jouissive, Marion Montaigne reste fidèle à elle-même en s’employant à vulgariser cette quête de l’espace. Une quête presque irréelle tant elle paraît chimérique pour le commun des mortels. Vous l’aurez compris, Dans la combi de Thomas Pesquet est bien plus qu’une simple BD biographique… C’est une docu-fiction truculente !

Dans la combi de Thomas Pesquet ou comment Marion Montaigne vulgarise la science

Génie de la synthèse, Marion Montaigne dépeint le parcours complexe de Thomas Pasquet avec une simplicité aussi déconcertante qu’étonnante. Mieux encore ! Elle réussit à vulgariser tout un tas de termes scientifiques – presque barbares – qui pourraient, de prime abord, rebuter un public non averti « Tu vois une étoile filante ? Ben au retour, t’es à l’intérieur de l’étoile filante ». Eh hop ! En un tour de crayon, elle vous fait comprendre tout ce qui vous paraissait incompréhensible. Bon, on ne vous le cache pas, son humour foudroyant y est pour beaucoup.

marion montaigne thomas pesquet

Après tout, qui n’a jamais rêvé de savoir comment les astronautes se rendaient aux toilettes dans l’espace ? Ou quel goût avait la nourriture lyophilisée ? Ou pire encore ! Que fait-on du cadavre si l’un des astronautes devait mourir pendant la mission ? « Si y’a un mort, c’est qu’il sera arrivé quelque de si grave qu’il faudra forcément improviser. Haha ! Freaky ! Donc pas de procédure ».

dans la combi de thomas pesquet

Vous l’aurez compris, ce qui marquera votre lecture de Dans la combi de Thomas Pesquet, c’est ce paradoxe éternel entre la grandeur et la beauté de la mission scientifique face à l’imperfection et l’humilité dont doit, sans cesse, faire preuve l’homme « Maintenir en vie des astronautes dans l’espace, c’est pas une mince affaire. Il faut leur donner la bonne température, la bonne pression, leur de l’eau à boire, les faire respirer ». L’astronaute doit jongler entre l’extraordinaire de sa mission et sa ridicule condition d’homme.

Bien plus qu’à Thomas Pesquet, Marion Montaigne s’intéresse surtout à l’anomalie que représente l’homme de l’espace. Comment des individus aussi censés que brillants se retrouvent-ils prêts à faire tous les sacrifices pour toucher les étoiles du bout des doigts ? L’héroïsme vaut-il le prix de l’abnégation ? Pour réaliser leurs rêves, ces hommes devront passer l’épouvantable épreuve des sélections, une formation tout aussi apocalyptique, une pression immense, une vie personnelle réduite à néant et une concurrence presque déloyale…

Alors ? Êtes-vous toujours aussi sûrs de vouloir devenir astronautes ? Aurez-vous les nerfs assez solides pour vous lancer dans la formidable odyssée cosmique ?

Soyez rassurés, Marion Montaigne et Thomas Pesquet vous délivrent l’un des plus grands secrets de la conquête de l’espace… Si « l’exploration est toujours coûteuse humainement et financièrement, [elle] rapporte du savoir, de l’expérience ». Mais attention ! Tout cela doit se faire avec beaucoup d’humour. En effet, sans une bonne dose d’autodérision, aucun homme ne serait capable de supporter cet isolement pendant six mois durant. Aucun astronaute ne reviendrait sain d’esprit de ses missions spatiales. Et ça, Thomas Pesquet le martèle encore aujourd’hui.

En bref, mission accomplie pour l’opération vulgarisation scientifique !

Add Comment